Rejoignez Audispray sur Facebook!

COMMENT ENLEVER UN BOUCHON DE CÉRUMEN ?

En quelques mots

Deux points fondamentaux sont à retenir en présence d’un bouchon d’oreille : ne pas essayer de l’extraire soi-même avec un objet, et éviter toute solution liquide dans le conduit auditif en cas de perforation du tympan ou d’otite. Outre ces précautions, les solutions auriculaires céruménolytiques et céruméno-dispersantes sont préconisées pour éliminer un bouchon de manière douce. Dans le cas où l’obstruction s’avère trop importante, l’intervention d’un praticien spécialisé est vivement conseillée. Les solutions auriculaires adaptées restent toutefois recommandées en préambule de ce geste puisqu’elles facilitent l’extraction.

Le bouchon d’oreille est une pathologie auriculaire fréquente. Formé à la suite d’une accumulation anormale de cérumen dans le fond du conduit auditif externe, il provoque diverses sensations désagréables : douleurs, impression d’oreille bouchée, baisse de l’audition… Existe-t-il une méthode pour s’en débarrasser chez soi et en douceur ? Quand faut-il consulter un médecin ?

Bouchon de cérumen : quels sont les symptômes ?

Parmi les diverses pathologies de l’oreille, la plus commune est le bouchon de cérumen. Aussi appelé bouchon de cire ou bouchon d’oreille, il peut se manifester par les symptômes suivants :

  • Une baisse de l'audition,
  • Une sensation d'oreille bouchée et sous pression,
  • Des irritations, des démangeaisons ou des douleurs dans le canal auditif,
  • Des acouphènes (bourdonnements) ou encore des vertiges...

En savoir plus sur les symptômes du bouchon d’oreille !

Comment se forme le bouchon de cérumen ?

Les oreilles produisent du cérumen, une substance grasse dont le rôle est d’offrir au conduit auditif externe et au tympan une protection contre les bactéries. Si le cérumen est utile à notre santé, il peut toutefois s’avérer nocif lorsque sa quantité n’est pas régulée. En cas d’accumulation anormale dans le canal, un bouchon de cérumen peut se former et provoquer les symptômes évoqués plus hauts.

Surproduction de cérumen ou difficulté de l’oreille à l’évacuer naturellement, les causes de formation d’un bouchon de cérumen peuvent être diverses.

Éliminer un bouchon de cérumen : les différentes méthodes

Avant toute chose, sachez qu’il est fortement déconseillé d’essayer de retirer un bouchon de cérumen vous-même avec un quelconque objet, qu’il s’agisse d’un bâtonnet ouaté ou de tout autre outil improvisé.

Enlever un bouchon de cérumen grâce à une solution auriculaire

Attention ! En cas d’otite ou de tympan perforé, utiliser un traitement en solution auriculaire est contre-indiqué.

Sauf situation particulière, il est possible de se traiter à domicile et en douceur. Des solutions auriculaires adaptées existent. Disponibles en pharmacie, elles peuvent éliminer un bouchon de cérumen. Pour un traitement efficace, préférez les solutions aqueuses contenant des tensioactifs bien tolérés permettant la dissociation des éléments constitutifs du cérumen et la dissolution de ces fragments.

L’action de ces tensioactifs sur le bouchon d’oreille va provoquer une émulsion, qui s’évacuera naturellement et facilement vers l’extérieur du conduit auditif externe.

Bien choisir mon traitement anti-bouchon d’oreille : je veux plus de détails !

Notez que dans certains cas où l’obstruction serait trop importante, un traitement avec une solution auriculaire adaptée peut être insuffisant. Il est alors préconisé de le faire extraire par un praticien spécialisé. Sachez cependant que l’utilisation de cette solution n’aura pas été inutile : elle aura réduit ou au moins ramollit le bouchon de cérumen, ce qui va faciliter l’extraction que le médecin réalisera.

L’extraction du bouchon de cérumen réalisée par un médecin

Malgré l’utilisation d’une solution auriculaire adaptée, les symptômes sont toujours là… Ne tardez pas : prenez rendez-vous chez un praticien afin que celui-ci vous débarrasse de votre bouchon d’oreille.

Comment cela va-t-il se passer ? Le médecin va procéder à une intervention mécanique. Selon l’importance de l’obstruction, différentes pratiques existent : irrigation, curetage, aspiration…

N’oubliez pas que les solutions auriculaires céruménolytiques et céruméno-dispersantes sont utiles pour préparer cette intervention et faciliter l’extraction du bouchon d’oreille.

Demandez conseil à votre pharmacien, votre médecin ou votre ORL.

se nettoyer les oreilles

Bouchon de cérumen : comment prévenir sa formation ?

La première chose à faire pour éviter la constitution d’un bouchon de cérumen ? Adopter une hygiène auriculaire régulière. Se nettoyer les oreilles 2 fois par semaine avec une solution adaptée permet de réguler la quantité de cérumen présent au sein du conduit auditif externe et d’éviter ainsi que celui-ci s’y accumule.

Abandonner l’usage des bâtonnets ouatés est aussi préconisé pour prévenir la formation des bouchons d’oreille, ceux-ci participant à l’accumulation du cérumen dans le fond du conduit auditif.

Pour bien vous nettoyer les oreilles, préférez une solution aqueuse, idéalement à base d’eau de mer : ses bienfaits sur le corps sont nombreux. Saviez-vous que le sel marin avait des vertus céruménolytiques ?

Aidez-moi à trouver la solution d’hygiène auriculaire la plus adaptée !

Le saviez-vous?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies et technologies similaires qui permettront l’utilisation de vos données par les sociétés de notre groupe et des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des stats d’audiences, vous offrir des services et contenus éditoriaux liés à vos centres d’intérêts.