Rejoignez Audispray sur Facebook!

COMMENT FONCTIONNE L’OREILLE ?

En quelques mots

L’oreille est l’organe de l’audition et de l’équilibre. Elle se compose d’abord de l’oreille externe, qui comprend le pavillon auriculaire et le conduit auditif. Vient ensuite l’oreille moyenne, composée entre autres du tympan et de trois osselets. Enfin, il y a l’oreille interne : celle-ci est constituée de la cochlée et du système vestibulaire. Chacune de ces parties jouent un rôle primordial dans la récolte, l’amplification, la transformation et la transmission d’une onde sonore externe en message nerveux compréhensible par le cerveau.

L’OREILLE EST INDISPENSABLE À NOTRE AUDITION ET À NOTRE EQUILIBRE. DE QUOI CET ORGANE COMPLEXE EST-IL COMPOSÉ ? COMMENT FONCTIONNE-T-IL ?

L’ANATOMIE DE L’OREILLE

L’oreille a deux fonctions : l’audition et l’équilibre. Cet organe aux mécanismes complexes se compose de trois parties distinctes : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

L’oreille externe

L’oreille externe est constituée de deux parties différentes. Tout d’abord, la partie apparente de l’organe auriculaire : le pavillon. Il collecte les sons, les amplifie et les fait converger dans la seconde partie de l’oreille externe : le conduit auditif. Ce dernier dirige les vibrations sonores vers la membrane tympanique.

Le conduit auditif joue aussi un rôle protecteur pour l’oreille puisqu’il abrite les glandes cérumineuses. Celles-ci produisent du cérumen, une substance grasse chargée de lubrifier la peau des parois du conduit auditif et de piéger les corps étrangers pénétrant dans l’oreille. En s’évacuant naturellement, le cérumen va les diriger vers l’extérieur.

Prudence : en quantité anormalement élevée, cette substance peut être à l’origine d’un bouchon d’oreille. Je clique ici pour tout savoir sur les symptômes du bouchon de cérumen !

L’oreille moyenne

Située entre l’oreille externe et l’oreille interne, l’oreille moyenne comprend d’abord le tympan, une membrane très fine qui vibre sous l’effet d’une onde sonore. Vient ensuite la caisse du tympan : cette cavité circulaire est composée de trois osselets, le marteau, l’enclume et l’étrier. Leurs rôles ? Amplifier les vibrations acoustiques reçues par le tympan, les transformer puis les transmettre à l’oreille interne.

L’oreille moyenne sert aussi à protéger l’oreille des sons trop puissants (+ de 80db) : au-delà de cette mesure, elle limite l’amplification. Enfin l’oreille moyenne communique avec la trompe d’Eustache, elle-même reliée à l’arrière au palais, au niveau du nez. Celle-ci assure l’équilibre entre la pression du milieu extérieur et celle de l’oreille moyenne.

se nettoyer les oreilles

L’oreille interne

Deux organes composent la structure de l’oreille interne : celui de l’audition, la cochlée, et celui de l’équilibre, le système vestibulaire. Ces deux éléments sont reliés au cerveau, à qui ils vont respectivement transmettre des signaux sonores et des signaux liés à l’équilibre.

La cochlée contient un liquide dans lequel baignent les cellules ciliées. Les cils de ces cellules sensorielles sont à l’origine des messages nerveux : lorsqu’ils reçoivent des vibrations sonores en provenance de l’oreille moyenne, ils les transforment pour les transmettre ensuite au cerveau, via le nerf auditif. Les cellules ciliées sont non-renouvelables ! Leur nombre est limité, il faut donc veiller à les préserver. Pour cela, s’informer sur les dangers du bruit est primordial.

Je veux en savoir plus ! Comment me protéger du bruit ?

Le système vestibulaire quant à lui se compose de trois canaux semi-circulaires. Ceux-ci sont remplis d’un liquide, qui se meut lorsque la tête est en mouvement : son déplacement est capté par les cellules sensorielles environnantes, qui vont traduire cela en messages nerveux. Le système vestibulaire comprend aussi les organes otolithiques : l’utricule et le saccule, qui sont eux sensibles à l’accélération verticale ou horizontale et à la gravité.

Pour maintenir l’équilibre, le cerveau traite les informations transmises que lui sont transmises par le système vestibulaire de l’oreille interne, mais aussi par les yeux, les capteurs musculaires et cutanés…

L’OREILLE, UN ORGANE COMPLEXE… ET FRAGILE

Comprendre comment fonctionne l’oreille, c’est aussi prendre conscience de l’importance de chacun des éléments qui la compose. Pavillon, conduit auditif, tympan, osselets, cochlée, système vestibulaire… Chacune de ces parties a un rôle bien défini et précieux pour la santé.

Afin de protéger ces mécanismes des différentes pathologies de l’oreille et d’assurer la bonne condition de l’audition et de l’équilibre, des gestes préventifs peuvent être adoptés : faire attention au bruit, adopter une hygiène de l’oreille régulière et adaptée

Je continue de m’informer : comment bien nettoyer mes oreilles ?

Sources :
https://www.lesvertiges.com/oreille-interne/otoconies-recepteurs-otolithiques.html (consulté le 15/01/2020)
https://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/medecine-bruit-effets-sante-259/page/2/ (consulté le 15/01/2020)
http://www.cochlea.org/audition/oreille (consulté le 15/01/2020)
https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-du-nez,-de-la-gorge-et-de-l’oreille/troubles-de-l’oreille-interne/présentation-de-l’oreille-interne (consulté le 15/01/2020)

Le saviez-vous ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies et technologies similaires qui permettront l’utilisation de vos données par les sociétés de notre groupe et des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des stats d’audiences, vous offrir des services et contenus éditoriaux liés à vos centres d’intérêts.