QUELS SONT LES DIFFERENTS TYPES D’OTITES ?

En quelques mots

Une otite désigne l’inflammation d’un conduit ou d’une cavité de l’oreille. Elle peut se situer dans l’oreille externe, dans l’oreille moyenne ou dans l’oreille interne. Elle peut être d’origine bactérienne, virale ou mycosique. Certaines otites sont fréquentes chez les enfants : c’est le cas de l’otite moyenne aiguë et de l’otite séreuse. Les symptômes diffèrent d’une otite à l’autre, tout comme les traitements à envisager. Certains gestes préventifs peuvent cependant être adoptés, notamment pour éviter de développer une otite externe.

OTITE EXTERNE, OTITE MOYENNE AIGUË, OTITE MOYENNE CHRONIQUE, OTITE SÉREUSE, OTITE BAROTRAUMATIQUE… IL EXISTE DE NOMBREUX TYPES D’OTITES. TENDEZ L’OREILLE, ON VOUS EXPLIQUE !

QU’EST-CE QU’UNE OTITE ?

« Otite » vient du grec ancien : c’est la combinaison de – oto, pour « oreille », et du suffixe – ite, pour « inflammation ». (1) Une otite est donc une inflammation de l’oreille.

Une inflammation est un processus de défense immunitaire qui survient suite à une blessure locale, provoquée par des agents physiques, chimiques ou des germes pathogènes. Une inflammation est généralement caractérisée par une rougeur, une sensation de chaleur, un œdème et une douleur. (2)

Démangeaisons, douleurs et gonflements : pourquoi ai-je mal à l’oreille ?

Ce sont les causes, les caractéristiques et la localisation de l’inflammation au sein de l’organe auriculaire qui vont préciser le terme générique « otite ».

LES DIFFERENTS TYPES D’OTITES

Afin de mieux comprendre les différentes sortes d’otites, un petit point d’anatomie s’impose ! Comment fonctionne l’oreille ? De quoi est-elle constituée ?

L’oreille se distingue en trois parties. Il y a d’abord l’oreille externe, qui comprend le pavillon auriculaire et le conduit auditif. Vient ensuite l’oreille moyenne : elle est composée du tympan et de la caisse tympanique. Enfin, il y a l’oreille interne. Cette dernière est constituée du labyrinthe, qui lui-même, abrite la cochlée et le système vestibulaire. (3)

Chacune de ces trois zones peut donner lieu à une inflammation et déboucher sur une forme d’otite spécifique. En voici une liste non-exhaustive, par localisation :

Au sein de l’oreille externe

D’origine infectieuse, l’otite externe (OE) se localise au sein du conduit auditif externe (CAE) : c’est une inflammation aiguë de la peau de ce canal. Dans 90% des cas, son origine est bactérienne. Les causes de l’otite externe peuvent être variées : utilisation de produits irritants, bouchon d’oreille … Les baignades fréquentes peuvent également être un facteur d’infection : on parle alors de l’otite du baigneur . L’OE se manifeste entre autres via des démangeaisons et une douleur intense. (4)

En savoir plus sur les symptômes de l’otite externe !

Au sein de l’oreille moyenne

Au sein de l’oreille moyenne

L’otite moyenne aiguë (OMA) est une inflammation de la muqueuse de l’oreille moyenne. Bactérienne ou virale, l’OMA survient généralement après un épisode de rhinopharyngite. C’est une pathologie fréquente chez les enfants, leur système immunitaire n’étant pas encore mature. L’OMA se manifeste par des douleurs, de la fièvre et éventuellement par des écoulements jaunâtres dans le conduit auditif : signe d’épanchement dans la caisse du tympan, on parle d’otite purulente. En l’absence de ces sécrétions, on dit d’une otite moyenne aiguë qu’elle est congestive. (5)

L’otite moyenne chronique (OMC) regroupe tous les processus inflammatoires de l’oreille moyenne évoluant depuis plus de trois mois. (6) Il en existe différentes sortes, telle que l’otite séreuse ou séromuqueuse (OSM). Celle-ci se caractérise par une inflammation de la muqueuse de l’oreille moyenne avec accumulation de liquide derrière le tympan. À l’instar de l’OMA, l’OSM est fréquente chez les enfants. Cependant elle se manifeste plutôt par une baisse d’audition, et non par des douleurs ou de la fièvre. (7)

L’oreille moyenne peut également être affectée par une otite barotraumatique, causée par une variation de pression trop soudaine. Ce type d’accident pressionnel peut survenir lors d’un vol en avion ou de plongée sous-marine. (8)

Au sein de l’oreille interne

Sans porter le nom d’otite, deux troubles de l’oreille interne sont caractérisés par une inflammation localisée. On parle de névrite vestibulaire lorsque c’est le nerf vestibulaire qui est concerné. Cette pathologie se manifeste principalement par des crises de vertiges. (9)

Dans le cas d’une infection bactérienne de l’oreille interne, on parle de labyrinthite purulente. Les symptômes peuvent alors être divers : vertiges, nausées, acouphènes, baisse de l’audition… (10)

TRAITEMENT ET PRÉVENTION DES DIFFERENTS TYPES D’OTITES

À chaque forme d’otite sa solution ! Considérer les caractéristiques de l’inflammation ainsi que l’individu concerné est primordial dans le choix du traitement. La pathologie touche-t-elle un enfant ou un adulte ? Puis-je définir la nature, la durée et l’intensité des symptômes ? L’infection est-elle d’origine bactérienne, mycosique ou virale ? Où est-elle localisée ? Pour un traitement adapté, demandez conseil à votre médecin.

Concernant la prévention, on note que certains gestes simples permettent de se prémunir de différentes maladies de l’oreille , notamment des otites externes :

Je continue de m’informer : comment soulager les douleurs d’oreille ?

Sources :
(1) https://www.cnrtl.fr/etymologie/otite (consulté le 21/09/20)
(2) Futura Santé : inflammation, définition. https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/biologie-inflammation-15288/ (consulté le 21/09/20)
(3) http://www.cochlea.org/audition/oreille (consulté le 21/09/20)
(4) Otite externe : définitions et causes. 2019. https://www.ameli.fr
(5) Reconnaître une otite moyenne aiguë. 2019. https://www.ameli.fr
(6) UNF3S – Université Médicale Virtuelle Francophone : otites infectieuses de l’adulte et de l’enfant, otites moyennes chroniques. 2014. http://campus.cerimes.fr/orl/enseignement/otalgie/site/html/4.html (consulté le 21/09/20)
(7) Otite séreuse ou séromuqueuse : définitions et causes. 2019. https://www.ameli.fr
(8) MSD ; Barotraumatisme de l’oreille ; Richard T. Miyamoto, MD, MS, Indiana University School of Medicine. 2019. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-du-nez,-de-la-gorge-et-de-l’oreille/troubles-de-l’oreille-moyenne/barotraumatisme-de-l-oreille?query=Barotraumatisme%20otique
(9) MSD ; Névrite vestibulaire ; Lawrence R. Lustig, MD, Columbia University Medical Center and New York Presbyterian Hospital. 2019. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-du-nez,-de-la-gorge-et-de-l’oreille/troubles-de-l-oreille-interne/névrite-vestibulaire
(10) MSD ; Labyrinthite purulente ; Lawrence R. Lustig, MD, Columbia University Medical Center and New York Presbyterian Hospital. 2019. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-du-nez,-de-la-gorge-et-de-l’oreille/troubles-de-l-oreille-interne/labyrinthite-purulente

Le saviez-vous ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies et technologies similaires qui permettront l’utilisation de vos données par les sociétés de notre groupe et des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des stats d’audiences, vous offrir des services et contenus éditoriaux liés à vos centres d’intérêts.