Rejoignez Audispray sur Facebook!

Hygiène auriculaire : pourquoi faut-il se laver les oreilles ?

En quelques mots

Le cérumen est utile à la santé de notre oreille. Cependant, si celui-ci n’est pas correctement évacué, il peut s’accumuler dans le conduit auditif et former un bouchon de cérumen pouvant entraîner une baisse de l’audition, des vertiges, etc. Afin d’éviter ces complications, une hygiène régulière de l’oreille est préconisée. Préférez les sprays auriculaires à base d’eau de mer microbiologiquement contrôlée pour faciliter son acheminement vers l’extérieur.

Tout comme notre nez, notre bouche ou notre peau, nos oreilles nécessitent une hygiène régulière. Essentielles à l’audition et à l’équilibre, les oreilles sont des organes sensibles, qui demandent des soins adaptés. Soyons à l’écoute !

Pourquoi est-il important de se laver les oreilles ?

Les oreilles produisent une substance grasse, jaunâtre ou brunâtre : le cérumen, plus communément appelé cire d’oreille. Sécrété par les glandes cérumineuses situées dans la paroi du canal auditif externe, le cérumen fournit au conduit et au tympan une protection contre les bactéries. Mais alors, s’il est utile à notre santé, pourquoi faut-il se nettoyer les oreilles ?

Malgré son rôle protecteur d’une part, le cérumen peut être d’autre part à l’origine de divers désagréments. En effet la capacité de l’oreille à diriger naturellement le cérumen vers l’extérieur peut être affectée par de multiples facteurs. S’il s’accumule dans le conduit auditif, un bouchon de cérumen peut se former et entraîner certaines complications.

Se laver les oreilles, c’est se prémunir contre divers troubles auriculaires.

Une hygiène auriculaire régulière permet la bonne évacuation du cérumen vers l’extérieur du conduit auditif. Sa quantité est ainsi régulée, évitant la formation d’un bouchon de cérumen. Prendre l’habitude de se nettoyer les oreilles avec une solution adaptée, c’est donc :

  • Conserver une bonne audition,
  • Eviter les douleurs, les acouphènes et les vertiges*,
  • Eviter la rétention de l’eau au sein du conduit auditif,
  • Permettre au médecin de bien voir le tympan durant un examen,
  • Garantir à un appareil auditif un fonctionnement optimal*.

Comment bien se laver les oreilles ?

Quelle méthode choisir pour se laver les oreilles ?

Il est préférable de ne pas utiliser d’objets, tels que les cure-oreilles ou les bâtonnets ouatés. Pourquoi ? Parce qu’ils peuvent s’avérer dangereux : en effet, le tympan est très proche de l’entrée du conduit auditif, il est donc facilement atteignable. Cette membrane est extrêmement sensible : le risque de blessure est réel*.

Pour se nettoyer les oreilles efficacement et en douceur, les solutions aqueuses sont préconisées : l’eau va accompagner le cérumen vers l’entrée du conduit auditif et faciliter ainsi son évacuation vers l’extérieur.

A quelle fréquence faut-il se laver les oreilles ?

Sauf situation particulière, il est recommandé de se nettoyer les oreilles environ 2 fois par semaine.

se nettoyer les oreilles

Quelle solution aqueuse choisir pour se laver les oreilles ?

Les bienfaits de l’eau de mer sur le corps sont nombreux ! Savez-vous qu’elle présente des vertus céruménolytiques ? Le sel marin dissocie les particules de cérumen, facilitant son évacuation vers l’extérieur.

Bébé, enfant, adulte... Comment doser la quantité de solution ? Pensez à choisir un produit proposant un système de dosage adapté aux besoins de son utilisateur.

Si les sprays auriculaires sont déconseillés aux nourrissons de par la sensibilité de leurs oreilles, ils représentent en revanche une solution intéressante à partir de 3 ans. Préférez une brumisation douce et large. Pour éviter toute sensation de pression, choisissez un embout adapté, laissant circuler l’air.

Comment bien choisir mon produit d’hygiène auriculaire?

*Source scientifique : Docteur Pierre Drweski, ORL.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies et technologies similaires qui permettront l’utilisation de vos données par les sociétés de notre groupe et des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des stats d’audiences, vous offrir des services et contenus éditoriaux liés à vos centres d’intérêts.