Rejoignez Audispray sur Facebook!

NETTOYAGE DES OREILLES : CHOISIR LE PRODUIT ADAPTÉ !

En quelques mots

Pour une hygiène auriculaire optimale, préférez une solution hypertonique microbiologiquement contrôlée à base d’eau de mer. Ses composants vont naturellement dissocier le cérumen présent dans le conduit auditif. Préférez une solution en format goutte pour les bébés, et en spray auriculaire à partir de 3 ans.

Parmi les différentes méthodes pour se nettoyer les oreilles, l’usage de la solution auriculaire s’avère être l’option la plus douce. Disponible en pharmacie, elle est facile à utiliser. Mais quelle solution choisir ? Sous quelle forme ? Et pour qui ? On vous explique tout !

Pourquoi faut-il adopter un nettoyage des oreilles régulier ?

Nécessaires à notre audition et à notre équilibre, nos oreilles méritent que l’on prenne soin d’elles. Adopter une hygiène auriculaire régulière et adaptée est plus important qu’on ne le croit ! Prendre l’habitude de se nettoyer les oreilles permet de réguler la quantité de cérumen présent dans le conduit auditif externe. Il s’agit d’un geste préventif important, puisqu’il permet d’éviter diverses pathologies auriculaires comme le bouchon d’oreille.

Constitué suite à une accumulation anormale de cérumen au fond du conduit auditif, un bouchon d’oreille peut provoquer diverses sensations désagréables : douleur, baisse d’audition, vertige…

Tout savoir sur les symptômes du bouchon de cérumen !

Quelle technique de nettoyage des oreilles faut-il retenir ?

Différentes pratiques existent pour se nettoyer les oreilles : bâtonnets ouatés, cure-oreilles, bougies auriculaires, solutions liquides…

Quelle est la meilleure méthode à adopter pour prendre soin de ses oreilles ?

Les ORL s’accordent à dire que les bâtonnets ouatés sont à éviter. Ceux-ci peuvent être dangereux : en effet, introduire un tel objet dans l’oreille, c’est risquer de blesser le tympan, qui se trouve très proche de l’entrée du conduit auditif. De plus, au lieu d’évacuer le cérumen vers l’extérieur, le bâtonnet ouaté le pousse vers le fond du canal, favorisant la formation de bouchon d’oreille.

Les cure-oreilles et les bougies auriculaires sont des outils qui présentent eux aussi des risques. Difficiles à utiliser, ils peuvent tous deux provoquer une perforation du tympan. De plus, le cure-oreille peut irriter les parois du canal. Quant à la bougie d’oreille, elle peut entraîner des brûlures ou encore une occlusion du canal auditif par la cire.

La solution liquide est la méthode la plus simple d’utilisation et la plus douce pour se nettoyer les oreilles. Mais quel type de solution faut-il privilégier ?

Nettoyage des oreilles : choisir une solution auriculaire adaptée !

Petit rappel : n’oubliez pas qu’en cas d’otite ou de perforation du tympan, il est contre indiqué d’utiliser une solution auriculaire. Demandez conseil à votre médecin ou à votre ORL.

se nettoyer les oreilles

Quelle type de solution choisir pour le nettoyage des oreilles ?

Préférez une solution aqueuse, plus efficace qu’une solution huileuse. Optez pour une solution microbiologiquement contrôlée à base d’eau de mer, dont les bienfaits sur le corps sont multiples ! En effet, les sels minéraux présents dans l’eau de mer sont des éléments qui permettent la dissociation du cérumen et son évacuation vers l’extérieur. Choisissez donc une solution d’origine marine hypertonique, présentant une concentration en oligo-éléments et en sels minéraux similaire à celle de l’eau de mer naturelle.

Outre ses propriétés physico-chimiques efficaces sur le cérumen, l’eau de mer microbiologiquement contrôlée respecte la physiologie et l’équilibre de la peau du conduit auditif externe. Une solution simple, douce, efficace et naturelle !

Le saviez-vous?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies et technologies similaires qui permettront l’utilisation de vos données par les sociétés de notre groupe et des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des stats d’audiences, vous offrir des services et contenus éditoriaux liés à vos centres d’intérêts.