Rejoignez Audispray sur Facebook!

QUELS SONT LES SYMPTÔMES D’UN BOUCHON D’OREILLE ?

En quelques mots

Sensation de pression, bourdonnements, surdité et vertiges peuvent être symptomatiques d’un bouchon de cérumen*. Provoqué par une accumulation de cérumen au fond du conduit auditif, les causes de sa formation sont diverses. Pour s’en débarrasser en douceur, des solutions aqueuses existent : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre ORL. Se nettoyer les oreilles régulièrement est le meilleur moyen d’éviter cette pathologie.

Mon oreille me fait mal, sensation d’oreille bouchée, baisse de l’audition… Qu’est-ce qui m’arrive ? Un bouchon de cérumen, qu’est-ce que c’est ? Quels sont les symptômes ? Comment m’en débarrasser ? Voici les réponses à toutes vos questions, tendez l’oreille !

Bouchon d’oreille : les symptômes qui doivent vous alerter !

Un problème à l'oreille peut se manifester par diverses sensations désagréables :

  • Une baisse de l'audition,
  • Une sensation d'oreille bouchée et sous pression,
  • Des irritations, des démangeaisons ou des douleurs dans le canal auditif,
  • Des acouphènes (bourdonnements) ou encore des vertiges*...

Ces désagréments peuvent être symptomatiques de différentes pathologies de l’oreille, dont le bouchon de cérumen.

Un bouchon d’oreille, qu’est-ce que c’est ?

Un bouchon de cérumen, plus communément appelé bouchon d'oreille ou encore bouchon de cire, est le résultat d'une accumulation anormale de cérumen dans le canal auditif. Petit à petit, une masse compacte se forme, obstruant l'oreille.

Bien qu’il existe des prédispositions à la formation de bouchon de cérumen, n’importe qui peut être touché par cette pathologie. Une quantité excessive de cérumen peut résulter de diverses causes :

  • Tendance à produire du cérumen en plus grande quantité que la normale,
  • Difficulté à être naturellement évacué du fait d'un canal auditif étroit ou d'une présence de poils au sein de celui-ci,
  • Utilisation de bâtonnets ouatés, qui poussent le cérumen au fond du conduit,
  • Utilisation d'écouteurs...

Dîtes m’en plus sur ce qui peut causer la formation d'un bouchon de cérumen !

Bouchon d’oreille : pourquoi est-ce douloureux ?

Niché au fond du conduit auditif, celui-ci peut venir exercer une pression sur le tympan, qui est une membrane extrêmement sensible. Cette pression peut aussi être ressentie par l’oreille interne, nécessaire à l’équilibre, provoquant alors des vertiges.

Le bouchon de cérumen est la première cause de surdité* : lorsque le canal auditif est obstrué, les ondes sonores ont plus de difficulté à atteindre le tympan. En conséquence, l’audition baisse. La transmission des sons vers l’oreille interne est perturbée : dans cette même logique, un bouchon de cérumen peut provoquer des bourdonnements, des sifflements, ou encore des acouphènes.

se nettoyer les oreilles

Que faire pour éliminer un bouchon d’oreille ?

Parmi les différentes manières de soigner un bouchon d’oreille, l’utilisation d’une solution aqueuse adaptée peut être préconisée ; c’est un traitement doux. Pour bien choisir votre produit anti-bouchon de cérumen, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à votre ORL.

Comment soigner efficacement mon bouchon de cérumen ?

Comment prévenir les bouchons d’oreille ?

Pour éviter la formation d’un bouchon de cérumen, il est important d’adopter une hygiène auriculaire régulière. Sauf situation particulière, il est préconisé de se nettoyer les oreilles avec une solution aqueuse adaptée environ 2 fois par semaines.

L’utilisation des bâtonnets ouatés est déconseillée puisque ceux-ci poussent le cérumen à l’intérieur du conduit auditif*.

*Source scientifique : Docteur Pierre Drweski, ORL.

Le saviez-vous?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies et technologies similaires qui permettront l’utilisation de vos données par les sociétés de notre groupe et des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des stats d’audiences, vous offrir des services et contenus éditoriaux liés à vos centres d’intérêts.